Nîmes. Cocktails Molotov, parpaings, cailloux : des pompiers pris pour cible

Les faits remontent à la nuit de vendredi à samedi. Des pompiers en intervention dans une Zup de Nîmes (Gard) ont été pris pour cible par un groupe d’une vingtaine de personnes. Les sapeurs ont l’impression d’être passés tout juste à côté du drame.

Une intervention anodine. À première vue seulement. Dans la nuit du 7 au 8 octobre, donc, un équipage de trois pompiers part en intervention dans la ZUP Sud de Nîmes pour un malaise. Lorsqu’ils repartent, les trois sapeurs sont pris à partie par un groupe de jeunes.

Le déferlement de violence est inouï. Parpaings, cailloux et cocktails Molotov sont lancés sur le véhicule des pompiers.

Le témoignage de Loïc Géraud, pompier professionnel, présent sur les lieux, fait froid dans le dos. « On a reçu des cocktails Molotov, le premier a explosé juste devant le camion, confie-t-il à France Bleu Gard Lozère. On a pris la fuite en accélérant. Quand on a accéléré, il y a eu un deuxième cocktail [Molotov] qui a explosé au niveau du véhicule à droite, à 15-20 centimètres de la vitre […] Si elle avait été touchée, ça aurait pu être beaucoup plus dramatique. Ça aurait pu entrer dans l’habitacle. Ça s’enflamme très rapidement. On aurait pu brûler à l’intérieur », a ajouté Loïc Géraud.

Les syndicats de pompiers ont demandé à être reçus par le préfet du Gard au plus vite.

 

radiosp

leave a comment

Create Account



Log In Your Account